Ligne 28/5 BELFORT-DELLE

        

 

          Au lendemain de la guerre de 1870 (traité de Francfort), la compagnie de l'EST n'a plus de relation directe, tant voyageurs que marchandises, avec la Suisse.
        Pour arriver à Delle, les trains de voyageurs et marchandises venant de Belfort, devaient parcourir 52 Kms pour arriver à la frontière, alors que par la route, cette distance n'était que de 18 Kms. Les temps de parcours étaient si longs que les voyageurs surnommèrent ces liaisons "Le train des boeufs".
        Décision est donc prise par la compagnie de l'EST, de créer le tronçon à voie unique Belfort-Morvillars qui est ouvert au service commercial le 13 août 1877.
        A la sortie de la gare de Belfort, la ligne quitte les voies principales Belfort-Mulhouse à la bifurcation de Danjoutin pour joindre Méroux et Morvillars.
        A Morvillars, la ligne rejoint les voies du PLM construites en 1867 : Montbéliard-Delle et Boncourt (Suisse) quatre ans plus tard.
        Dans le même temps, la voie unique du PLM Morvillars-Delle est doublée par la compagnie de l'EST afin d'améliorer les capacités de cette section qui devient commune aux deux compagnies, mais propriété du PLM. Les règlements de la compagnie de l'EST sont applicables entre Belfort inclus et Morvillars exclus. Ceux de la compagnie du PLM sont exécutoires entre Morvillars et Delle inclus.
             La gare de Delle est dotée d’un pont tournant de 24 m donnant accès aux deux remises à machines EST et CFF (Chemins de Fer Suisses) couvrant 7 voies, d’un pont tournant de 15 m donnant accès aux deux voies couvertes de la remise PLM, d’un vaste faisceau de voies de service et de tous les bâtiments et services d’une grande gare internationale.
             
C'est en 1934 que l'électrification en courant monophasé des CFF (Chemins de fer Suisse), arrive en gare de Delle ou
130 personnes sont employées.
       
Dés l'ouverture de la ligne, un trafic important de voyageurs et marchandises venant de Paris, Calais vers la Suisse
et l'Italie y transit.
       
Au service du 1er mai 1905,    les trains de Voyageurs Rapides C et D assurent le service direct de Boulogne à Berne via Delle. Les trains SA et SR Rapides Facultatifs sont affectés au service du train de luxe "Paris-Calais-Interlaken-Engadine-Express" organisé par la Cie Internationale des Wagons Lits. En trafic Marchandises l’activité internationale est tout aussi importante. Par exemple le train AD est direct de Delle à Longwy et Ecouviez. Il est affecté au transport des denrées et marchandises de Suisse, d’Italie et de France pour la Belgique et la Hollande. Ce train reçoit aussi à Delle les wagons du trafic de la Suisse pour l’Angleterre via Laon et Boulogne à donner à Belfort au train 94.Le train 92 est direct de Delle à Pantin.
      Comme partout, la première guerre mondiale ralenti les activités ferroviaires. En 1938, les omnibus sont
transférés sur route ( ainsi que sur la ligne Montbéliard-Delle).
       
Le 29 septembre 1944, la gare est bombardée par l'aviation anglaise. Le point frontière à été rouvert le 1er août 1945.
      En 1948, la décision est prise par les gouvernements français et suisse de conférer à Delle le statut de gare internationale.
et c'est le 27 mai 1967 que sont inaugurés les nouveaux bâtiments.
       En 1953, la section Morvillars-Delle ne supportant plus qu'un faible trafic, est mise à voie unique par la dépose de la voie 2. En gare de Grandvillars, longeant le BV, la voie 2 est utilisée, au détriment de la voie 1 qui est déposée.
        En 1954, le trafic voyageur est constitué de deux paires de rapides diurnes Paris-Interlaken et Belfort-Berne, et l'été, d'un AR BO/OB Boulogne-Interlaken. Cette même année voit le rétablissement à titre d'essais de 2 AR Belfort-Delle les samedis et dimanches et qui resteront sans suite. En 1963, le trafic voyageur reste identique à 1954 ( seule modification,
la suppression de la 3ème classe en 1956), mais pour le service nocturne ne subsiste plus que le TAC(train autocouchette)      Lyss-Delle-Calais les samedis de plein été, le TAC de l'autre sens transitant par Bale. Coté fret, le transit des marchandises restent important et contribue jusqu'au début des années 1970, au développement de l'économie du Territoire de Belfort.
   
     Dans les années 1980/90, figurent deux express Belfort-Delémont en correspondance à Belfort avec les trains de et vers Paris. Leurs suppressions intervient au service d'hiver, le 26 septembre 1992.
        Composition : rame de 2 voitures parfois 3, tractées par une loco diésel type CC 72000, BB 67400 ou AIAAIA 68000/68500 de Chalindrey jusqu'à Delle, puis Re4/4-I ou Re4/4-II des CFF sur le parcours Suisse.
        Coté Suisse, deux AR et demi de trains régionaux Delémont-Delle, composés de rames réversibles CFF. Ces trains sont supprimés le 27 mai 1995 de Boncourt à Delle. En revanche, la desserte régionale cadencée Délémont-Porrentruy-Boncourt a été conservée et même améliorée (actuellement à Boncourt, il y a un départ toutes les heures et tous les jours de 5h57 à 23h04). Malgré cela, le guichet de vente de billets CFF de Boncourt a fermé ses portes le 31 décembre 1999. Le point frontière de Delle a fermé ses portes en 1999. 
       
Coté Fret, malgré un trafic de plus de 200.000 tonnes en 1991, la suppression du trafic Fret en wagons isolés a lieu le 23 mai 1993, aux trains complets le 28 juin 1993 et après un sursaut du à l’interruption pour inondations de la ligne de la
Maurienne la fermeture à tout trafic est définitive le 1er janvier 1996. Les échanges  franco-suisses seront effectués uniquement par Bale, Les Verrières, Vallorbe et Genève. 
      
Cependant un trafic local utilise encore la ligne jusqu'à Morvillars pour la desserte de la zone industrielle de Bourogne, assuré par Y 8000. A Méroux, subsiste encore la desserte facultative de produits pétroliers acheminée par CC 72000. La section Morvillars-Delle n'est plus utilisée, la quasi-totalité des voies en gare de Delle sont supprimées en 1996 et 1997.
        Le 22 septembre 2002, à l'occasion des 125 ans de la ligne Belfort Morvillars et des 145 ans de la ligne Montbéliard Delle, sous l'égide de l'association franco-suisse de défense de la ligne Belfort Delle, L'X 73608 à parcouru la voie unique de Belfort à Boncourt par Delle.
         Le 10 décembre 2006, les CFF reviennent en gare de Delle avec 12 allers/retours par jours de semaine, et 6 les samedis, dimanches et fêtes.
          Tout laisse à penser, sans rêver, à l'horizon 2011 avec l'arrivée du TGV Rhin-Rhône et une gare à Méroux-Moval,
la ligne Belfort Delle, avec quelques aménagements, va être remise en service et mettre en correspondance avec les TGV, des trains régionaux, autant Suisse que Français.
         Ci-dessous, quelques photos de ce qui fût une importante ligne internationale.

La gare de DELLE, coté route............................Photo de droite, juste avant la guerre de 1940.

Et coté voies.......Quel trafic !...

Gare de Grandvillars

Gare de Morvillars

Septembre 1967. 141 R avec l'express 2842 Berne-Paris à la bif de Danjoutin

Mai 1967. 141 P avec l'express 2843 Paris-Berne aux environs de Morvillars

Septembre 1981. BB 66446 avec l'express 1086 Berne-Paris à Delle

Bif de Danjoutin PK 444,27 de Paris Est

Correspondance à Belfort entre le 1683 voie A pour Delle et Delémont et le 113 voie 1 en provenance de Paris Est.

PN de Joncherey

26/09/92 Arrivée à Delle en provenance de Delémont, du dernier train pair N° 1686, tracté par une Ae 4/4 des CFF.

26/09/92 Départ de Delle en direction de Belfort du dernier train pair N° 1686 tracté par une CC 72000

26/09/92 Le même train quitte les emprises de la gare de Delle.

26/09/92-20h52 Belfort voie A départ du dernier train impair 1685 pour Delémont

26/09/92 A Delle, la CC 72000 cède sa place à une Ae 4/4 des CFF pour tirer le  1685, dernier train.

 

 

 

26/09/92Queue du dernier train impair 1685 pour Delémont

 

 

 Quelques dates de l'agonie de la ligne 28/5,BELFORT-DELLE, communiquées par Jean Louis SIMON
    
 -26 septembre 1992 : Le dernier train commercial VOYAGEURS ayant circulé sur la ligne de Delle a été le train 1685  Belfort-Delémont. Parti de Belfort à 20h52, (à l'heure) voie A, est arrivé à Delle à 21h44 avec 34 minutes de retard suite à de   multiples explosions de pétards isolés en cours de route (Meroux, PN 11, PN 14, Grandvillars et Delle Poste 1). Loc CC 72028 de Chalindrey, conducteur SAGOT Sylvain de Belfort, composition: 2 véhicules, 72 mètres, 81 tonnes,    8 essieux.
Chefs de Service à Belfort: GARCIN Roger, à Delle: LOPEZ Bernard, Agent de Manoeuvre à Delle: VAUTRAIN Eric.
 -23 mai 1993 : suppression du trafic FRET en wagons isolés(lotissement).
 -28 juin 1993: suppression du trafic FRET en trains complets suite risques de déshuntage des circuits de voie plus assez circulées. Donc fermeture totale au FRET.
 -30 septembre 1993 au 14 octobre 1993: trafic Franco/Italien prévu détourné par Delle en raison de la coupure de la ligne de la Maurienne par des inondations. Dernier train détourné (céréales) le 03 octobre 1993 CC 72022- CRRU: SAMSON Gilles du dépôt de Belfort-TC .
 -26 mai 1995: circulation du dernier train de VOYAGEURS entre Delle et Boncourt, train n°4770 départ de Delle pour Boncourt à 17h59 - Loc CFF 11343 poussant 4 voitures dont la voiture pilote.
 -Mars 1996 à Février 1997: "simplification du plan de voies de la gare de Delle" selon la terminologie SNCF.             Pour nous, ferraillage des installations.
 -14 mars 1996 : premier train de dépose - BB 64074, 1wagon de ferraille, 6 wagons de rails, 5 wagons de traverses,        2 wagons vides, destination Mulhouse FM.
 -19 septembre 1996 : deuxième train de dépose - BB 63860 - train mis en place au préalable par GARNIAUD Serge avec le A1A A1A 68039.
 -07 février 1997 : troisième et dernier train de dépose - BB 63722-CRRU SCHALLER Vincent (fils du CHARLY,  (aiguilleur cote Mulhouse au poste électrique de Belfort dans les années 1980).
 -08 décembre 2006 : A l'occasion de la réouverture de Boncourt à Delle, inauguration officielle par des personnalités des  deux pays
 -10 décembre 2006 : Ouverture du service commerciale et gratuité des voyages de Delle à Porrentruy (CFF) et de Porrentruy à Bonfol (CJ Chemins de fer du Jura) les 10 et 11 décembre 2006.

 
          Je remercie tout particulièrement Jean-Louis SIMON, chef de gare de PLANCHER-BAS (sic)qui m'a fourni toute la documentation et les photos afin de rédiger cette page, ainsi que Jean CUYNET, auteur du livre "Histoire du Rail en Franche-Comté", malheureusement épuisé et, avec Gaby BACHET, du magnifique ouvrage "Histoire du Rail en Bourgogne" que l'on peut se procurer aux presses du belvédère, 22 rue des remparts à Pontarlier 25300

                           

 

Vers de nouvelles photos de la collection de Jean FLORIN